Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Une ressource internet sur les inégalités à l’école

04 / 01 / 2021

Il est de notoriété publique que l’école est un outil d’ascension sociale, ce qui laisse supposer que la méritocratie est le moteur de notre système. Ce fonctionnement permet en théorie de renforcer la cohésion sociale puisque la méritocratie et l’égalité de traitement entre les individus sont des valeurs "socles" de notre société. Or, force est de constater que depuis bien longtemps l’ascenseur social est en panne : l’école ne serait elle finalement qu’un outil de reproduction sociale comme l’avancent certains sociologues ?
La découverte de cette ressource pédagogique vous permettra d’interroger élèves et étudiants sur leur destin, tout en traitant certains points des programmes et référentiels.

- Ressource Internet

Le clivage entre les élites et le peuple se construit à l’école - Observatoire des inégalités, 21/12/20

- Résumé

Si le mépris entre élite et classes populaires est réciproque, cela s’explique en grande partie par la ségrégation et la sélection qui règnent dans notre système éducatif. Le point de vue de Vincent Troger, maître de conférences honoraire en sciences de l’éducation, extrait du journal Le Monde. - Résumé de l’Observatoire des inégalités

- Thèmes abordés

La ressource aborde plusieurs thèmes : la précarité, la cohésion sociale, le lien social, les inégalités...

- Pistes d’exploitations pédagogiques

Quelques questionnements possibles en :

  • Seconde - Enseignement optionnel de santé et social
    Il est possible d’exploiter le document dans le thème "Pauvreté, logement et santé".
    Différentes approches sont possibles :
    - A partir de la partie "Entre-soi scolaire et social" du document, il est possible d’interroger les élèves sur les raisons du maintien de la pauvreté dans les territoires et sur les difficultés de sortir de cette situation.
    - Une autre possibilité est d’utiliser le document dans la continuité d’un travail sur la pauvreté en expliquant que, outre les déterminants auxquels on pense fréquemment (mal logement, chômage...), en réalité la pauvreté se construit dès le plus jeune âge.
  • 1ère ST2S
    Le champ des possibles est assez vaste dans le pôle thématique, module "Santé, bien-être et cohésion sociale"
    • Qu’est-ce que la santé ? Qu’est-ce que le bien-être ? Qu’est-ce que la cohésion sociale ? Bien-être et cohésion sociale
      Le document peut être utilisé, dans un premier temps, pour rappeler que l’école est une instance de socialisation qui permet l’intégration sociale via le partage de valeurs communes. (cf. capacité exigible "Identifier le rôle de la socialisation dans l’intégration sociale")
      Ensuite, la réflexion peut être prolongée en interrogeant les élèves sur les réalités de la mixité sociale. Si l’école favorise la cohésion sociale, encore faut-il que tous les individus vivent ensemble. Or, le document questionne justement sur le rôle de l’école dans son rôle de "brassage social" et sur la réelle mixité sociale. Sans mixité sociale, comment les individus peuvent ils se comprendre ? (Cf. capacité exigible "Repérer les facteurs de cohésion sociale").
      Ainsi, les notions de cohésion sociale, intégration sociale, identité sociale, bien-être... peuvent être mobilisées et illustrées.
    • Comment émerge un problème social ?
      Cet autre axe du programme constitue une autre approche de ce document. Il est question de clivage entre personnes et entre territoires, ce qui permet de facilement "expliquer comment la cohésion sociale peut être fragilisée par les inégalités sociales et territoriales". Par ailleurs, en montrant que les inégalités commencent dès le plus jeune âge, l’idée de processus dans le cas de l’exclusion peut être travaillée. (Cf. capacité exigible "Montrer que l’exclusion est le résultat d’un processus")
  • BTS ESF - Module 2 "Animation formation" - 2.3. Connaissances des publics - 2.3.4. La société : processus de socialisation, instances de socialisation
    La même logique que celle présentée en 1ère peut être appliquée. Pour rendre le cours plus concret et davantage en lien avec les pratiques professionnelles, questionner les étudiant.es sur leur perception de la réussite scolaire et des personnes en difficulté peut être pertinent, en appuyant le propos par des exemples du document : l’ origine sociale ne permet parfois pas d’avoir une approche objective des situations car chacun peut être aveuglé par les représentations propres à son groupe (Cf. extrait du document : "De leur côté, les « premiers de cordées » ont beaucoup de mal à reconnaître une capacité à raisonner à ceux qu’ils ont toujours scolairement dominés.")
    Comment rendre actrice une personne en difficulté si le travailleur social pense que cette personne n’en a pas les capacités ?
    Pour aller plus loin, la partie sur la reproduction sociale et la mobilité sociale peut suivre cette réflexion.

- Ressources complémentaires