Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Au fil de nos lectures : 2014-2

10 / 04 / 2014

Au fil de nos lectures : 2014-2

Sélection de : dossiers et d’articles à partir des revues reçues au CNRSMS.

Le symbole Trois étoiles signifie que le document est exploitable en classe avec les élèves, les étudiants.

TitrePrésentationRevueRéférence
Familles et loisirs « Source de socialisation, de découvertes et occasion d’acquérir de nouvelles compétences, les loisirs sont désormais des supports d’expression de la parentalité et des relations familiales. » Extrait de l’introduction de la revue Information sociale N°181, Janvier-Février 2014
Affaire Baby Loup : la cour d’appel de Paris contredit la Cour de Cassation « La question très complexe de la liberté religieuse dans les entreprises privées est revenue sur le devant de la scène. Le 27 novembre dernier, la cour d’appel de Paris, amenée à réexaminer l’affaire de l’éducatrice de jeunes enfants licenciée pour avoir porté le foulard islamique, n’a pas suivi le décision de la Cour de cassation et a validé le licenciement de la salariée. » Extrait de l’introduction de l’auteur Revue Pratique de Droit Social N°826, Février 2014, pages 55-57
Peut-on sauver les EHPAD ? « L’évolution des Ehpad depuis plusieurs années suscite bien des inquiétudes sur le terrain des coûts et des rigidités de fonctionnement. Ils sont à nouveau sous les feux de la rampe depuis la présentation du dernier rapport de l’Observatoire national de la fin de vie. C’est cette fois-ci le bien-être des usagers qui est mis en cause, au moment où le soutien à domicile se renforce. Il n’est donc plus interdit d’envisager une régression de la demande susceptible d’entraîner les pires difficultés pour les maisons de retraite. Sauf à ce que ces inquiétudes stimulent le choix de réformes salvatrices. » Introduction de l’auteur Le Journal de l’action sociale et du développement social N°184, 15 février 2014, pages 19-25
Le développement social pour tous ceux qui n’y croient pas « C’est dans l’air du temps, une multitude d’organisations font dorénavant référence au développement social comme enjeu central d’une restructuration de notre modèle de solidarité. Pour le journal de l’action sociale qui n’a cessé de militer depuis 1998 pour ce scénario, c’est bien évidemment une source d’encouragements. Mais, c’est aussi une source de préoccupations car le développement social, dans une période d’engouement, peut perdre son âme. C’est pourquoi il nous a paru nécessaire de consacrer la rubrique Décryptage des cinq prochains numéros au développement social pour éviter que ceux qui seraient tentés d’en faire un nouveau dispositif, faute d’en appréhender l’importance, n’aient plus le prétexte de dire « nous ne le savions pas. » Introduction de l’auteur Le Journal de l’action sociale et du développement social N°184, 15 février 2014, pages 32-34
L’avant-projet de loi pour l’adaptation de la société au vieillissement « La concertation terminée, le gouvernement a présenté les principales dispositions de son projet de loi, qui devrait être soumis au conseil des ministres le 9 avril. Le parcours législatif de ce texte, axé sur le maintien à domicile, devrait débuter au printemps, pour une adoption d’ici à la fin de l’année. » Introduction de l’auteur ASH N°2848, 21 février 2014, pages 39-44
Un palier vers le milieu ordinaire « L’établissement et service d’aide par le travail IMO, en Seine-et-Marne, ne possède pas d’atelier : il place ses travailleurs handicapés en milieu ordinaire, dans des entreprises de la région. Avec à la clé, autant que possible, une embauche et un emploi durable. » Introduction de l’auteur ASH N°2848, 21 février 2014, pages 16-19
Mobilisation par la création « Dans le Nord, des médiateurs culturels organisent à destination des allocataires du RSA des ateliers d’expression artistique et des sorties culturelles. Ils font travailler ensemble des artistes et des travailleurs sociaux grâce à des réseaux implantés localement. » Introduction de l’auteur ASH N°2849, 28 février 2014, pages 24-27
Report de la loi sur la famille "Le projet est mort-né" « Le report de la loi sur la famille, mardi 4 février, a suscité de vives réactions. Jean-Pierre Rosenczveig, Président du tribunal pour enfants de Bobigny, présidait une des commissions préparatoires à ce projet. » Introduction de l’auteur Lien social N°1135, 20 février au 5 mars 2014, pages 16-17
Trop d’actes médicaux inutiles ? « La médecine progresse, et c’est tant mieux…Mais un tiers des actes médicaux ne seraient pas toujours justifiés. Une dérive qui coûte cher à l’assurance maladie et qui peut surtout être préjudiciable aux patients. » Extrait de l’introduction de l’auteur Viva N°292, Février 2014, pages 4-8
Finances : faire mieux avec moins ? Trouver d’autres ressources ? « Le dernier baromètre 2013 sur l’action sociale des CCAS et CIAS l’indique comme une alerte : face à la croissance continue des demandes d’aides, "les trois quarts des CCAS interrogés ont augmenté le budget des aides facultatives entre 2009 et 2013". Mais "presque 2 CCAS sur 10 ont augmenté ce budget au détriment d’autres dépenses (structure, personnel, etc.)". La quête de ressources en interne a ses limites... » Extrait de l’introduction de l’auteur Actes N°446, mars 2014, pages 21-26
Une meilleure image de la personne âgée pour une meilleure intégration dans la cité « Quelle est l’image de la vieillesse et quel est le regard porté par la société sur des personnes âgées ? Les politiques publiques sont largement inspirées par les représentations alors que les stéréotypes donnent une fausse image de la réalité et présentent trop souvent le vieillissement comme un "problème" ou une "charge". » Extrait de l’introduction de l’auteur Actes N°446, mars 2014, pages 35-37
Ruralité, modernité, humanité « Dans un contexte de déliquescence généralisée des liens, les territoires ruraux, avec leur tissu relationnel persistant, leurs repères encore stables et leur sens du collectif paraissent bien armés, sans doute mieux que les grands ensembles urbains, pour résister à la crise sociétale actuelle. Confrontés à de grandes vulnérabilités depuis de nombreuses années, élus, associations, habitants n’ont pas eu d’autre choix que de faire preuve de créativité pour trouver des réponses adaptées à leurs besoins et aux difficultés locales. C’est sur ces territoires à petite échelle, mais de manière très concrète, que s’élaborent de nouvelles manières de vivre ensemble à l’écoute des habitants. Loin d’être la terre du passé, la ruralité serait plutôt celle de la modernité » Extrait de l’introduction de la revue Le Journal de l’action sociale et du développement social N°185, 15mars 2014, pages 21-29
Les CCAS, avant-postes de l’action sociale « Amortisseurs de crise, postes avancés du social : les centre communaux d’action sociale sont bien repérés comme outils privilégiés de l’action sociale de proximité. A la veille des élections municipales, zoom sur ces structures, parfois remises en cause, qui disposent pourtant d’atouts notoires face au défi de la précarité et du délitement du lien social. » Introduction de l’auteur TSA N°50, mars 2014, pages 15-22
Comment mesurer l’impact social de la solidarité ? « Soucieuses de rendre plus visibles et plus lisibles leurs initiatives et devant la pression grandissante de leurs financeurs, de plus en plus d’associations s’engagent dans une démarche d’évaluation de l’impact social de leur action. Un exercice difficile, qu’il faut réaliser avec précaution, mais qui peut permettre à ces acteurs de trouver de nouveaux outils de mobilisation. » Introduction de l’auteur Union sociale N°275, mars 2014, pages 17-25
Permanences d’accès aux soins de santé : le bouclier social de l’hôpital « Offrir un accueil et un accompagnement spécifiques aux personnes en situation de précarité pour qu’elles puissent se soigner au sein de l’hôpital puis à l’extérieur, telle est la vocation des permanences d’accès aux soins de santé. Mais ces dispositifs, qui participent à la lutte contre les inégalités de santé, doivent encore et toujours "batailler" pour se faire connaitre et reconnaitre. » Introduction de l’auteur ASH N°2851, 14 mars 2014, pages 32-35
"La crise de la sécurité sociale est d’abord politique, et non budgétaire" « Voilà des décennies que nos dirigeants s’acharnent, sans succès, à combler le trou de la sécurité sociale. Mais le problème, affirme la sociologue Colette Bec, c’est la perte de sens du projet politique qui sous-tendait sa création en 1945. Dans son ouvrage, elle retrace l’histoire des dérives de la "sécu" et appelle à la refonder sur la base d’une solidarité réelle. » Introduction de l’auteur ASH N°2851, 14 mars 2014, pages 36-37
Les associations s’organisent en réseau « La Fnars PACA mène un projet expérimental sur Marseille. Son objectif : faciliter l’accès au droit et au soin des grands précaires. En partenariat avec les associations qui font des maraudes, elle tente d’optimiser le travail de terrain en montant un réseau structuré. Des réunions avec les différents acteurs de « l’aller vers » permettent un échange sur les pratiques et l’élaboration d’outils communs. Une manière de favoriser l’articulation entre travailleurs sociaux, médecins, psychiatres, spécialistes de la réduction des risques, Restos du cœur, samu social… » Introduction de l’auteur Lien social N°1136, 6 au 19 mars 2014, pages 28-35
Entretien avec Aurore Sabouraud-Seguin, psychiatre et directrice du centre du psychotrauma de l’institut de victimologie
« Les violences conjugales pendant la grossesse : une réalité méconnue »
« 40% des violences conjugales commencent durant la grossesse. Des violences particulièrement impensables, sous-estimées, voire niées. A Paris, le centre du psychotrauma propose aux femmes concernées une thérapie individuelle en lien avec un réseau social et judiciaire. » Introduction de l’auteur Lien social N°1136, 6 au 19 mars 2014, pages 25-26
Microcrédit : un dispositif utile mais perfectible « Le microcrédit personnel garanti a fait la preuve de son intérêt pour aider les personnes exclues du système bancaire à mener à bien un projet personnel. Si ses atouts sont désormais établis, le dispositif reste toutefois méconnu et souffre de l’absence de perspectives de développement. Alors que le gouvernement doit rendre son rapport au Parlement sur le sujet d’ici à cet été, retour sur cet outil de lutte contre la pauvreté. » Introduction de l’auteur ASH N°2852, 21 mars 2014, pages 24-27
Collège des personnes en situation de pauvreté : les leçons de l’expérimentation « La nouvelle mandature du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale annoncée pour avril s’ouvrira en présence d’un collège de personnes en situation de pauvreté. Son apport aux débats a été testé durant 18 mois. Retour sur une expérience faite de hauts et de bas qui modifie le paysage de la participation des citoyens à la définition des politiques publiques. » Introduction de l’auteur ASH N°2852, 28 mars 2014, pages 26-29
Une école pour l’autonomie « L’école de la vie autonome à Vandœuvre-lès-Nancy en Meurthe-et-Moselle, accueille une quinzaine de jeunes adultes handicapés pour (ré)apprendre à vivre en milieu ordinaire. » Introduction de l’auteur Lien social N°1137, 20 mars au 2 avril 2014, pages 20-22
Ouvrir la maternité aux femmes handicapées « Pour les femmes en situation de handicap, la maternité exige une prise en charge particulière. Une sage-femme a donc créé une consultation d’obstétrique spécialisée, à Paris. Elle collabore avec un service qui accompagne ces jeunes femmes et les prépare à devenir mères. » Introduction de l’auteur Etre N°130 mars-avril 2014, pages 54-55
 

Images

  • dossier.gif
  • 31 / 03 / 2011
  • article.gif
  • 31 / 03 / 2011