Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Une ressource internet... "Travailler et être pauvre : les femmes en première ligne"

21 / 03 / 2019

- Ressource internet

Rapport intitulé "Travailler et être pauvre : les femmes en première ligne" sur le site de l’Observatoire des inégalités, du 17 décembre 2018

- Résumé

Les inégalités femmes-hommes au travail restent une réalité criante en France et elles sont particulièrement dramatiques pour celles que l’on appelle « les femmes travailleuses pauvres ». Les mères de famille monoparentale sont particulièrement touchées : parmi celles qui travaillent, plus d’une sur quatre est pauvre. La pauvreté des femmes au travail est liée à des causes profondes et multiples : écarts de salaires, instabilité des temps de travail, emplois précaires, ségrégation professionnelle mais aussi permanence tenace des préjugés qui nourrissent ces inégalités et ces discriminations. Pour lutter contre les inégalités femmes-hommes au travail et la pauvreté, Oxfam formule des propositions en direction des responsables politiques. Résumé du rapport

- Pistes d’exploitations pédagogiques

A partir d’un extrait du rapport (les pages 3 à 6), des questionnements sont possibles en :

  • EDE Santé et social

L’enseignement d’exploration Santé et social en seconde propose aux élèves de réfléchir à certaines situations sanitaires et sociales. Dans ce cadre, l’enseignant pourrait proposer une réflexion globale sur les inégalités entre les individus. En effet, cet extrait pourrait servir au sein du thème central « Vivre ensemble sur un territoire ».

  • Première ST2S

Cet extrait peut servir de support de réflexion pour les élèves de 1ère ST2S. Lors de la découverte de la notion d’indicateur, l’élève doit comprendre que pour mesurer l’état de santé de la population ou ses conditions de vie, il est nécessaire d’utiliser des outils statistiques qui permettent d’avoir une vision précise d’une situation en particulier. Dans cet extrait, de nombreux indicateurs sociaux peuvent être repérés (la forme d’emploi, le nombre de travailleurs pauvres, le pourcentage d’emplois précaires…). L’intérêt de ce premier repérage sera de constater que ces indicateurs sociaux se révèlent défavorables aux femmes. Cela permet donc d’envisager le travail sur une deuxième notion travaillée dans ce programme : celle des inégalités.
De la même manière, cet article peut servir de base de réflexion lorsque les élèves doivent étudier la notion de contraste et de paradoxe. Le fait que les travailleuses pauvres soient de plus en plus nombreuses peut illustrer la notion d’inégalité selon le sexe.
Enfin, le terme de « travailleuses pauvres » peut être utilisé en lien avec celui de précarité ou encore de pauvreté. L’article met en évidence les conséquences que cette pauvreté peut avoir sur la vie quotidienne de ces femmes et de leurs familles.

  • BTS SP3S

Les étudiants inscrits en BTS SP3S pourraient étudier ce document dans le cadre du module B « Connaissance des publics ». En effet, cet extrait peut servir de support à la réflexion sur les stéréotypes qui peuvent émerger suite à cette situation de pauvreté.
Nous pouvons également envisager de faire réfléchir les étudiants sur les prestations sociales qui pourraient être proposées à ces travailleuses pauvres pour améliorer leurs conditions de vie. Dans ce cas de figure, cet article pourrait être utilisé dans le cadre du module C « Connaissance des prestations et des services ».

- Ressource complémentaire