Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Au fil des lectures : octobre 2018

19 / 11 / 2018

Sélection de dossiers et d’articles à partir des revues reçues au RNRSMS.

TitrePrésentationRevueRéférence
Radicalisation : comprendre pour agir Des comportements défiant la laïcité laissent craindre une radicalisation à caractère islamiste de la part des jeunes, et parfois très jeunes, Français (…). Les motivations de jeunes en voie de radicalisation répondent à des contextes et des logiques diverses (…). Cela nécessite donc un panel de réponses qui vont de la fermeté la plus stricte sur nos valeurs républicaines jusqu’à l’accompagnement social, certains de ces jeunes apparaissant d’abord « en danger » avant d’être « dangereux ». Introduction de l’article Le JAS n°230, octobre 2018, p. 14-19
376 millions d’euros pour encourager les jeunes européens à être solidaires Lancé en décembre 2016 sous forme d’un projet pilote, le Corps européen de solidarité (CES) entend inciter les jeunes européens de 18 à 30 ans à s’engager sur le terrain via des actions de volontariat ou en concrétisant des projets professionnels encadrés par un contrat de travail. Le Parlement européen a pérennisé le projet en lui allouant 376 millions d’euros pour la période 2018-2020. Introduction de l’article La Gazette santé Social n°155, octobre 2018, p. 10
Un cartable numérique pour les enfants "dys" Près de 8% des enfants scolarisés souffrent de troubles du langage et des apprentissages. Des associations développent des solutions de "cartables numérique", pour les aider à surmonter leur handicap. Introduction de l’article La Gazette Santé Social n°155,octobre 2018, pp. 48
Assistante au projet de vie : un métier de l’inter-métiers Justine Pionnier est assistante au projet de vie au sein de l’association "TéCap21 Ardennes". Une fonction encore en expérimentation qui accompagne les familles des personnes en situation de handicap en tissant un réseau local de proximité. Introduction de l’article La Gazette Santé Social n°155, octobre 2018, p. 38-39
Cap’A Cité insère les jeunes exclus en situation de handicap A Montpellier, l’association Capa’A Cité a inventé un dispositif originale pour insérer des jeunes en situation de handicap, âgés de 16 à 30 ans, qui se retrouve sans aucune perspective de formation ou d’emploi. Elle conjugue accompagnement individualisé et collectif, en partenariat avec le secteur medico-social, et les acteurs de la formation et de l’emploi. Introduction de l’article La Gazette Santé Social n°155,octobre 2018, p. 43-45
Travailleurs handicapés : l’avenir des ESAT à l’heure du tout inclusif Avec la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, le quota de 6 % ne pourra être désormais atteint que par de l’emploi dans des entreprises classiques. Le devenir des établissements et services d’aide par le travail (Esat) et des 120 000 travailleurs handicapés accompagnés est-il menacé par cette conception de l’inclusion axée avant tout sur le milieu ordinaire ? Introduction de l’article ASH n°3081, 26 octobre 2018, p.22-26
Tuba, un bol d’air pour tous A Saint Grégoire, en Bretagne, la Maison Tuba propose depuis 2017 un accueil temporaire pour des enfants et adultes autistes ou polyhandicapés. Un dispositif synonyme de répit pour les familles et de bien-être pour les personnes accueillies, grâce à un accompagnement privilégié qui tient compte des particularités de chacun, à des locaux adaptés et à un taux d’encadrement important. Introduction de l’article ASH n°3081, 26 octobre 2018, p.28-32
"Nous sommes les futurs vieux !" En juin dernier, à Poitiers, Véronique David et Marie Fau (...) ont créé les ateliers Cord’âges : un centre de loisirs d’un genre nouveau, pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, malades ou fragiles. Avec ce projet novateur, elles tentent de combler le vide entre domicile et institution. Introduction de l’article ASH n°3081, 26 octobre 2018, p.34-35
Émotion des soignants en situation difficile - Les soignants et leurs émotions au quotidien Face à des situations difficiles, les soignants ressentent des émotions qui peuvent parfois les dépasser. Ces dernières nécessitent d’adopter des stratégies afin d’empêcher les débordements sans, pour autant, être dans l’évitement. Introduction de l’article Soins Pédiatrie-puériculture n°304, septembre-octobre 2018, p.10-12
Jouer pour rester en vie Les nouvelles technologies ont un intérêt certain pour les personnes âgées. Pour preuve la console de jeux wifi peut permettre non seulement un ancrage intergénérationnel mais aussi la reconstruction de l’estime de soi. Retrouver le plaisir de jouer est essentiel au corps et à l’esprit des aînés. Introduction de l’article Soins Gérontologie n°304, septembre-octobre 2018, pp.37-38