Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

PFMP : de la préparation à l’exploitation

19 / 05 / 2020

TEXTE OFFICIEL

L’annexe II Les périodes de formation en milieu professionnel de l’arrêté du 11 mai 2011 portant création de la spécialité accompagnement, soins et services à la personne, option A et B du baccalauréat professionnel présente les objectifs, la durée et l’organisation des PFMP pour les deux options.


PRÉSENTATION DES PFMP

- Objectifs et durée

La durée de la formation en milieu professionnel est de 22 semaines, incluant la durée nécessaire à la validation du diplôme de niveau 3.
Les 22 semaines sont réparties sur les trois années de formation. Cette durée ne peut être fractionnée en plus de six périodes, la durée de chaque période ne pouvant être inférieure à trois semaines.

Pour les candidats positionnés par décision du recteur (articles D337-62 à D337-65 du code de l’éducation), la durée minimale de la formation en milieu professionnel est de :
- 12 semaines pour les candidats de la voie scolaire ;
- 10 semaines pour les candidats issus de la voie de la formation professionnelle continue.

Dans le cas où le cycle de formation se déroule sur deux ans (élèves venant d’un CAP ou d’une seconde générale ou technologique par exemple), la durée est ramenée à 16 semaines.

Les périodes de formation en milieu professionnel sont des phases déterminantes de la formation menant au diplôme. Intégrées au parcours de formation, elles permettent à l’élève ou au stagiaire, en complémentarité de la formation dispensée en établissement de formation, d’acquérir les compétences caractéristiques du baccalauréat professionnel préparé. Elles doivent permettre de développer des capacités d’autonomie et de responsabilité du futur professionnel.

Ces périodes de formation en milieu professionnel doivent permettre au stagiaire :

  • de mettre en œuvre des compétences et mobiliser les savoirs étudiés en formation et d’acquérir des compétences en situation professionnelle et en présence d’usagers ;
  • de développer des compétences de communication ;
  • de s’insérer dans des équipes de travail pluri professionnelles ;
  • de découvrir différents milieux de travail du secteur social et médico-social et de l’aide à domicile et d’en appréhender l’organisation et les contraintes.

Conformément à la législation en vigueur, les candidats doivent satisfaire aux conditions de vaccination et aux autres exigences relatives à la prévention des risques professionnels du secteur.

Quelques ressources :

- Organisation de la PFMP

L’organisation de la formation en milieu professionnel fait obligatoirement l’objet d’une convention entre l’établissement de formation et l’entreprise d’’accueil.
L’équipe pédagogique dans son ensemble est concernée par la formation en milieu professionnel. La recherche et le choix des lieux d’accueil relèvent de la responsabilité de l’équipe pédagogique de l’établissement de formation.Sous la responsabilité des enseignants, les élèves peuvent contribuer à cette recherche.

Le suivi de l’élève en milieu professionnel relève de la responsabilité de toute l’équipe pédagogique. Pour chaque période de formation en milieu professionnel, les activités sont organisées et suivies par un tuteur. Les visites sont organisées en accord avec le tuteur et le responsable du lieu d’accueil.

Les lieux retenus doivent être complémentaires en termes de publics accueillis, de types de structures et d’activités à réaliser.

Six semaines sont effectuées en classe de seconde. Ces six semaines se déroulent en structures : structures sociales, médico-sociales, structures d’accueil de la petite enfance, écoles maternelles.
Seize semaines sont réparties en première et terminale dont huit semaines minimum en année terminale. Dix semaines, au moins, se déroulent dans le secteur de l’aide et/ou du maintien à domicile et servent de support aux évaluations des épreuves E13 et E3 du baccalauréat professionnel.


PFMP POUR L’OPTION "EN STRUCTURE"

Les périodes de formation en milieu professionnel s’effectuent :

  • dans les établissements de santé, publics ou privés dont établissements de rééducation fonctionnelle, de réadaptation...,
  • dans les structures médico-sociales ou sociales accueillant des personnes en situation de handicap (adultes ou enfants) ou des personnes âgées,
  • dans des structures d’accueil collectif de la petite enfance, en écoles maternelles,
  • en école élémentaire auprès d’accompagnant du jeune en situation de handicap.

Six semaines sont effectuées en classe de seconde. Ces six semaines se déroulent en structures sociales ou médico-sociales, en structures d’accueil collectif de la petite enfance ou en école maternelle.
Seize semaines sont réparties en classes de première et terminale dont huit semaines minimum en année terminale.
Les douze dernières semaines, au moins, se déroulent en établissements de santé, en structures médico-sociales et, selon le projet professionnel de l’élève, peuvent se dérouler en écoles élémentaires.
Sur les seize semaines, dix semaines au moins doivent se dérouler auprès d’adultes non autonomes.
Les douze dernières semaines servent de support aux évaluations des épreuves E13 et E3 du baccalauréat professionnel.


PFMP POUR L’OPTION "A DOMICILE"

Les périodes de formation en milieu professionnel s’effectuent :

  • dans des structures sociales ou médico-sociales accueillant des personnes en situation de handicap (adultes ou enfants) ou des personnes âgées,
  • dans des structures d’accueil collectif de la petite enfance, dans des écoles maternelles, dans des crèches familiales,…
  • au domicile privé des personnes, - en structures ou associations d’aide à domicile,
  • en services de soins infirmiers à domicile.

Les lieux retenus doivent être complémentaires en termes de publics accueillis, de types de structures et d’activités à réaliser.

Six semaines sont effectuées en classe de seconde. Ces six semaines se déroulent en structures : structures sociales, médico-sociales, structures d’accueil de la petite enfance, écoles maternelles.
Seize semaines sont réparties en première et terminale dont huit semaines minimum pendant l’année terminale.
Dix semaines, au moins se déroulent dans le secteur de l’aide et/ou du maintien à domicile et servent de support aux évaluations des épreuves E13 et E3 du baccalauréat professionnel.

Exemple de parcours PFMP "classique"1ère PFMP2ème PFMP
Classe de seconde bac pro ASSP option "à domicile" (2 x 3 semaines) Au choix de l’élève : crèche ou halte-garderie ou école maternelle Au choix de l’élève : crèche ou halte-garderie ou école maternelle ou EHPAD ou service de soins (ex : médecine)
Classe de Première bac pro ASSP option "à domicile" (2 x 4 semaines) EHPAD ou service de médecine ou soins de suite ou service d’aide à domicile ou service de soins à domicile (10 semaines minimum dans un service de soins à domicile, support d’examen) Service d’aide à domicile ou service de soins infirmiers à domicile (10 semaines minimum dans un service de soins à domicile, support d’examen)
Classe de Terminale bac pro ASSP option "à domicile" (2 x 4 semaines) Service d’aide à domicile ou service de soins infirmiers à domicile (10 semaines minimum dans un service de soins à domicile, support d’examen) Au choix de l’élève : structure en lien avec e handicap (MAS...) ou la personne âgée (EHPAD) ou la personne malade (service de médecine gériatrique ou service d’aide à domicile ou service de soins infirmiers à domicile

PRÉPARER LES ÉLÈVES

Si la préparation de l’élève est nécessaire quelle que soit la période de formation en milieu professionnel, la première revêt une importance toute particulière et doit faire l’objet d’un grand soin.

Ainsi, à partir de la rentrée 2016, tous les élèves entrant en classe de seconde professionnelle bénéficient d’une semaine de préparation à leur première période de formation en milieu professionnel (circulaire n° 2016-055 du 29 mars 2016 "Organisation et accompagnement des périodes de formation en milieu professionnel).

Ce temps, construit par l’équipe pédagogique et associant les partenaires du monde économique, est utilisé pour préparer l’élève aussi bien aux attendus du monde professionnel qu’aux règles de santé et de sécurité indispensables.

Cette semaine de préparation est située en amont et/ou au tout début de la première PFMP. Elle se réalise selon des modalités variées : visites d’entreprises/de structures, exposés, témoignages de professionnels ou d’élèves plus avancés dans leur cursus de formation, etc.
Vous trouverez un exemple d’organisation d’un lycée professionnel pour une semaine de découverte professionnelle (réalisé par l’académie de Nantes).


ACQUISITION D’UNE CULTURE PROFESSIONNELLE

Il est indispensable qu’avant son départ en PFMP, l’élève soit préparé à la découverte de ce milieu nouveau pour lui, dont, souvent, il connaît mal les règles de fonctionnement (attitudes attendues, organisation, diversité des activités). La présentation du milieu professionnel par des moyens variés (visites, exposés, témoignages de professionnels ou d’élèves plus avancés dans leur cursus de formation...), la familiarisation avec les habitudes de vie dans la structure, sont des préalables à une intégration réussie dans le milieu professionnel.
Dès la classe de seconde, il est important que les élèves acquièrent une culture professionnelle. Des exemples d’activités, vous sont proposés par l’académie de Paris, à mettre en œuvre lors de la semaine d’intégration des élèves.


LIVRET DE SUIVI DES ÉLÈVES

Exemple d’un livret de suivi de PFMP (académie de Dijon)


EXAMENS

Le règlement d’examen et la définition des épreuves sont en annexes III à IV du référentiel du diplôme.

L’Arrêté du 16 juillet 2012 modifie l’arrêté du 11 mai 2011 portant création de la spécialité accompagnement, soins et services à la personne, option A et B du baccalauréat professionnel.

Ces documents sont communs aux deux options.


EXPLOITATION DU VÉCU EN PFMP

Il est important de réutiliser le vécu des élèves pendant ces périodes. Voici quelques exemples :

  • Proposition d’exploitation de l’académie d’Amiens : séances proposant un bilan oral et la rédaction d’une lettre de remerciements
  • L’entretien d’explicitation est une technique de questionnement et d’aide à la verbalisation. C’est un outil qui permet d’obtenir des éclaircissements sur la manière dont l’élève a réalisé la tâche. L’académie de Dijon met à disposition des enseignants un Padlet avec un QR code et des documents de travail issus d’une journée de formation sur l’entretien d’explicitation.
  • L’académie de Nantes propose :
    - une liste de fiches repères de la préparation à l’exploitation des PFMP en classe,
    - deux guides de questionnement pluridisciplinaire,
    - un guide repère "Les périodes de formation en milieu professionnel, de la préparation à l’exploitation en classe", à l’attention des établissements de la voie professionnelle.
  • L’académie de Poitiers propose un document d’exploitation des PFMP en CAP AEPE, auprès de la petite enfance. L’outil détaillé est tout à fait ré-exploitable en bac pro ASSP, en le re-travaillant.