Réseau National de Ressources en Sciences Médico-Sociales

Un mois sans tabac

17 / 10 / 2016

Les bénéfices de l’arrêt du tabac sur la santé des ex-fumeurs sont indéniables. À partir de ce constat, le ministère des Affaires sociales et de la Santé, en partenariat avec Santé publique France et l’Assurance maladie, a conçu « Moi(s) sans tabac », une opération innovante pour inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant au moins 30 jours, à partir du 1er novembre. Inspiré de l’initiative britannique « Stoptober », « Moi(s) sans tabac » est le premier défi de santé publique jamais organisé dans notre pays. Plus de 50 partenaires participent à l’opération : acteurs publics, associations, médias, grandes entreprises….
Extrait du site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé

  • Une présentation complète de l’opération "Moi(s) sans tabac" est en ligne sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Le communiqué de presse est téléchargeable au format PDF.
  • Santé publique France consacre également un article à cette opération. Arrêter un mois c’est cinq fois plus de chance d’arrêter définitivement En France, 13 millions d’adultes fument quotidiennement. Le tabac tue chaque année 73 000 personnes et représente la première cause de mortalité évitable. Les pouvoirs publics ont fait de la lutte contre le tabagisme une priorité avec la mise en place d’un "Programme national de réduction du tabagisme". Extrait du site Santé publique France
  • Il est possible de suivre la campagne "Moi(s) sans tabac" sur Twitter en précisant le hashtag #MoisSansTabac.

Pour aller plus loin :

  • L’OMS présente un rapport intitulé "Rapport de l’OMS sur l’épidémie mondiale de tabagisme 2015 - Augmenter les taxes du tabac".
  • L’InVS a publié le 6 octobre 2016 un Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire : Le tabagisme en France : comportements, mortalité attribuable et évaluation de dispositifs d’aide au sevrage. De nombreuses données récentes sont disponibles et peuvent être exploitées avec les élèves. Le BEH est téléchargeable au format PDF.
  • L’INSERM a mis en place l’étude DePICT (Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac) pour répondre à la question suivante : Quels sont les perceptions et les comportements liés au tabagisme en France ? À partir du 22 août et jusqu’à la mi-novembre, 6 000 personnes seront interrogées par téléphone sur leur perception du tabagisme, dans le cadre d’une étude scientifique Inserm. En acceptant de répondre aux questions de l’étude DePICT (Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac), ces 6 000 personnes vont contribuer à une meilleure compréhension de l’évolution des attitudes et des conduites liées au tabagisme, notamment dans le cadre de l’introduction des paquets de tabac neutres. L’analyse de leurs réponses permettra d’aider la prise de décision en matière de lutte contre le tabagisme. Extrait de l’article de présentation.